Entretien annuel d’évaluation : ce qu’il faut savoir

Il ne faut pas confondre l’entretien annuel et l’entretien professionnel.
Total
0
Shares
Qu’est-ce que l’entretien annuel ?

L’entretien annuel d’évaluation permet à l’employeur d’établir un bilan de performance du salarié.

L’évaluation peut prendre la forme :

  • d’un entretien annuel,
  • d’un système de notation des salariés,
  • d’une répartition des salariés en différentes catégories.

L’évaluation doit être objective et transparente (pas de critères d’évaluation discriminatoires, ni de critères susceptibles de générer du stress).

Qui est concerné ?

Si l’entreprise décide de mettre en place un système d’évaluation, celui-ci concerne l’ensemble des salariés de l’entreprise.

Quand a lieu l’entretien annuel ?

Comme son nom l’indique, il a lieu tous les ans.

L’entretien annuel est-il obligatoire ?

L’entretien annuel n’est pas obligatoire. Il n’est pas mentionné dans le Code du Travail.

Par contre, si la convention collective impose l’évaluation, l’employeur doit respecter les dispositions prévues (entretiens d’évaluation obligatoires, périodicité et contenu …) sous peine d’indemnisation des salariés.

Le salarié peut-il refuser l’évaluation ?

Non. Le salarié ne peut pas refuser d’être évalué par son employeur, s’il a préalablement été informé des méthodes et techniques d’évaluation professionnelles utilisées dans l’entreprise.

Un refus du salarié peut être sanctionné par l’employeur. Il peut même justifier un licenciement pour faute grave.

Comment se déroule l’entretien ?

C’est un échange entre le responsable hiérarchique et le salarié pour faire un bilan de l’année écoulée, évaluer les compétences du collaborateur et définir les objectifs de l’année à venir ainsi que les axes d’amélioration (ou de développement) dans une optique de progression.

Une grille d’appréciation peut servir de support, elle comporte des critères permettant de mesurer l’adéquation des aptitudes professionnelles du salarié à l’exigence du poste.

Pour l’entreprise, comme pour le salarié, l’entretien permet de prévoir un plan de formation pour s’adapter aux évolutions de l’activité, aux envies personnelles du salarié sur ses perspectives professionnelles.

Y-a-t-il un compte rendu à l’issue de l’évaluation ?

Oui si la convention collective le prévoit.

Sinon, l’employeur n’est pas obligé de remettre un compte-rendu écrit au salarié. Si un compte-rendu est remis, le salarié n’est pas obligé de le signer.

Quelles sont les suites de l’évaluation ?

Avec une bonne évaluation, l’employeur peut proposer une augmentation ou une promotion au salarié.

Dans le cas contraire, d’une ou de plusieurs mauvaises évaluations, l’employeur ne peut ni baisser la rémunération ni rétrograder le salarié.

Pour aller plus loin, nos formations sur ce sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *