Qu’est-ce qu’une ICPE ?

Une ICPE est une Installation Classée pour la Protection de l’Environnement.
Total
0
Shares

L’incendie de l’usine de ROUEN qui s’est déclarée le 26 septembre 2019 rappelle la dangerosité avec toutes les conséquences directes, indirectes, collatérales sur l’environnement, les personnes, l’économie de cet établissement classé (ICPE) “Seveso seuil haut”. Cela signifie qu’il fait partie des installations les plus dangereuses et les plus polluantes de l’UE. L’établissement produit des additifs pour carburants et lubrifiants industriels.

Une installation classée ICPE correspond à une exploitation industrielle ou agricole (type SEVESO) susceptible de menacer la sécurité et la santé des riverains.

Cet incendie vous rappelle à vous qui gérez, travaillez dans un établissement classé ICPE (industriel comme agricole), même non classé « Seveso seuil haut » les obligations de votre entreprise de faire le point sur ses activités et les recommandations requises pour gérer efficacement et en toute sécurité ce type d’installation, en termes d’impact interne comme externe et même en matière d’e-réputation.

Quelle réglementation encadre les installations classées ICPE ? Qu’est-ce qu’une installation classée ICPE ? Comment gérer une Installation Classée pour la Protection de l’Environnement ? Qu’est-ce que l’étude des dangers, le Plan d’Opération Interne (POI), le Plan de Prévention des Risques technologiques (PPRT), la Politique de Prévention des Accidents Majeurs (PPAM), le Système de Gestion de la Sécurité (SGS) ?

L’ensemble de vos documents actuels sont-ils à jour de la réglementation, de l’évolution de votre activité ? Chacun de vos salariés est-il formé à l’ensemble de ses obligations pour sa sécurité, celle de ses collègues, des riverains, et même au-delà du périmètre de précaution car les particules ne s’arrêtent pas aux frontières comme il a été dit pour Tchernobyl !

Cette usine Lubrizol avait déjà fait l’objet d’un accident le 21 janvier 2013 qui avait donné lieu à une fuite de mercaptan, un gaz très odorant qui avait été ressenti jusqu’en Angleterre.

L’étude de dangers, clé de voûte de la démarche sécurité, est réalisée par l’industriel sous sa responsabilité comme le reste du dossier et sous le contrôle de l’inspection des installations classées.

Elle s’articule autour :

  • du recensement des phénomènes dangereux possibles,
  • de l’évaluation de leurs conséquences,
  • de leur probabilité d’occurrence,
  • de leur cinétique,
  • ainsi que de leur prévention et des moyens de secours.

L’étude des dangers comporte une description de l’ensemble des phénomènes dangereux susceptibles de se produire et donne une évaluation des zones risquant d’être affectées en cas d’accident ainsi que la probabilité d’occurrence et la gravité liées aux phénomènes dangereux identifiés, malgré les moyens de prévention mis en place, même si leur probabilité est très faible. Elle doit enfin comporter une description des moyens de secours publics ou privés disponibles en cas d’accident.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez aimer également