Les risques juridiques

Chefs d’entreprise, directeurs juridiques, DAF, élus territoriaux, associations…, pensez à anticiper vos risques juridiques.
Total
0
Shares

L’entreprise, l’environnement économique se construit dans le temps et la stabilité juridique.

Or le droit devient de plus en plus instable. Les règles juridiques foisonnent et se contredisent : plus de 80 000 par an !!!

Dans ce contexte de multiplication des règles nationales, européennes, internationales, où nul n’est censé ignorer la loi, et de hausse des sanctions financières et pénales à l’égard des entreprises et de leurs dirigeants, des présidents d’associations, des élus, il est aujourd’hui essentiel pour toute entreprise, pour toute structure, de se prémunir contre les nombreux risques juridiques encourus financiers comme stratégiques.

Sur le web, les réseaux sociaux, la e-réputation fait et défait les entreprises, et même le restaurant de quartier.

Notons aussi que la société se judiciarise à l’image des pays anglo saxons ; fini la rupture à l’amiable ; bon nombre de ruptures de contrats se termine devant le juge, l’une des parties s’estimant lésées demande réparation. Le particulier lui-même dans sa vie personnelle et professionnelle est devenu procédurier.

La mise en place d’une cartographie des risques juridiques apparaît comme une solution indispensable pour traiter et anticiper ces dangers :

  • elle constitue une source d’opportunités pour l’entreprise, pour la structure elle-même, par exemple, une bonne gestion des contrats représente un avantage concurrentiel fort ;
  • elle permet au service juridique de revoir son organisation et ses priorités en vérifiant qu’elle dispose des ressources et compétences pour gérer les risques juridiques majeurs ;
  • elle facilite la communication des juristes vis-à-vis de la direction générale en faisant apparaître les risques et opportunités juridiques qui peuvent impacter la stratégie choisie.

La sécurité n’est pas qu’une affaire de juriste ; les opérationnels gagnent, en parallèle, à se sentir plus concernés par les enjeux juridiques majeurs de leurs actes ou prises de position.

Face à cette complexité juridico-règlementaire et au mieux de ses intérêts financiers, chaque entreprise, chaque structure, doit donc rendre la règle opérationnelle pour l’ensemble de ses collaborateurs en développant un programme de formation.

Former, c’est anticiper le risque et avoir un avantage concurrentiel sur ses concurrents !

Pour aller plus loin, notre formation sur ce sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez aimer également