Formation et chômage partiel

Savez-vous que vous pouvez vous former gratuitement à distance ?
Total
0
Shares

Pendant la période de confinement, l’Etat a décidé de prendre intégralement en charge la formation professionnelle des salariés au chômage partiel (CDI, CDD).

Si c’est votre cas, vous avez la possibilité de suivre une formation et continuer à percevoir la même indemnisation.

Un salarié en chômage partiel suivant une formation professionnelle doit être indemnisé normalement à hauteur de 100 % de sa rémunération, contre 84 % de son salaire net pour les autres salariés.

Mais à situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle, une ordonnance du Ministère du Travail modifie la règle et aligne l’indemnisation des salariés au chômage partiel suivant une formation sur celle des autres salariés, soit 84 % de son salaire net.

En échange, la formation professionnelle ne coûtera rien.

Quelles sont les formations finançables ?

Les formations obligatoires sont exclues de ce dispositif.

Les actions de formation suivies pendant les périodes de chômage partiel doivent concourir au développement des compétences du salarié. La formation n’a pas d’obligation d’être qualifiante ou certifiante.

Qui va financer la formation ?

Votre entreprise doit avancer les fonds et se faire rembourser après coup des frais pédagogiques par l’Etat. Le plafond de financement n’est pas encore connu, il faut attendre le décret d’application.

Ce dispositif ne remplace en aucun cas une prise en charge OPCO déjà validée.

Comment obtenir une aide au financement de la formation ?

Votre entreprise doit conclure une convention de financement simplifiée avec la DIRECCTE dont dépend le siège social de votre entreprise.

Pour les demandeurs d’emploi : Depuis le 26 mars 2020, Pôle Emploi propose 150 formations en ligne réparties dans 20 secteurs professionnels qui recrutent. Ces formations en ligne sont gratuites et rémunérées.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter au 02 79 09 00 50 ou contact@upup.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez aimer également

VAE : ce qu’il faut savoir

Si vous avez exercé une activité professionnelle, vous pouvez peut-être bénéficier de la validation des acquis de l’expérience (VAE) pour obtenir une certification professionnelle qui doit être enregistrée au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).
Voir l'article