Le plan de développement des compétences remplace le plan de formation

Au 1er janvier 2019, le plan de développement des compétences remplace le plan de formation.
Total
0
Shares
Plan de développement des compétences

L’obligation de l’employeur reste inchangée, il doit assurer l’adaptation des salariés à leur poste de travail et de veiller au maintien de leur capacité à occuper un emploi.

Ce qui change :

  • Suppression des 2 catégories existantes au profit de 2 types d’actions de formation :
    • Les actions de formation obligatoires ou nécessaires
    • Les autres actions de formation
  • Intégration des formations en situation de travail (FEST) dans le plan (en plus des formations en présentiel, en blended learning ou à distance).
  • Simplification de la notion d’action de formation qui est définie comme un « parcours pédagogique permettant l’atteinte d’un objectif professionnel ».
  • Seules les entreprises de moins de 50 salariés bénéficieront des financements mutualisés. Les autres ne pourront plus obtenir de financement de leur plan de développement des compétences de la part des opérateurs de compétences.

Dans son plan de développement des compétences, l’entreprise peut regrouper les actions de formation, de bilan de compétences et de validation des acquis de l’expérience (VAE). Elle peut aussi rajouter d’autres types d’actions de formation dans son plan, du moment qu’ils constituent un « parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez aimer également